Décès de Jean Couratier

Jean nous a quitté mardi dernier, le 19 mars. Epuisé par la maladie, il a cessé de souffrir. Lui qui a pris soin pendant de nombreuses années de Michèle son épouse, elle-même très handicapée, est finalement parti le premier. Il soufrait d’une PSP (Paralysie Supra nucléaire Progressive ou maladie de Steele-Richardson-Olszewski), une maladie neuro dégénérative proche de la maladie de Parkinson, mais avec des symptômes personnels très invalidants. Dans cette pathologie, le malade reste pleinement conscient de la perte de ses facultés. La souffrance psychique est énorme.
J’étais passé le voir à Saint Mathurin, pendant l’été 2017, il était très conscient et ne se faisait pas d’illusions sur l’issue. C’est malheureusement une maladie pour laquelle, il n’existe pas de traitement médical, les soins sont essentiellement palliatifs.
J’aurais voulu lui rendre visite à nouveau l’an dernier, mais avec mes propres problèmes de santé, cela m’a été impossible.
Je regrette énormément mon camarade, qui a été mon cothurne à Nancy pendant trois ans, toujours aimable, toujours prêt à rendre service. Nous nous sommes perdu de vue pendant pas mal d’années pendant tout le temps passé aux Etats-Unis pour une belle carrière chez Michelin jusqu’à son retour en France et sa réinstallation dans son Maine et Loire natal.
C ‘est là que réside donc Michèle
7 Grand Rue
Saint Mathurin sur Loire 49250
02 41 66 02 75

Cette entrée a été publiée dans Informations générales. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *